vendredi 7 juillet 2017

Le cadeau des maitresses

J'ai commencé à m'y pencher début juin. 
J'ai demandé aux enfants de dessiner leur maîtresse en vacances.
J'ai scanné les dessins et je les ai imprimés sur du papier transfert pour tissu avant d'appliquer le tout sur un sac en tissu genre tote bag (acheté cette fois)

J'ai ensuite brodé un petit message "Maîtresse en vacances, ne pas déranger sauf pour le goûter"

Puis les enfants ont confectionné des pots sos cookies et on a collé une jolie étiquette.
Ils ont ensuite rédigé un petit mot avec la recette et qui reprends les notions vues dans l'années qui ont été utiles pour confectionner le cadeau (par ex j'ai pesé les ingrédients en gramme)

Je pensais pouvoir simplement mettre le pot dans le sac mais le pot ne tenait pas debout et du coup la jolie présentation en couche ne tenait plus. il a fallu trouver un plan B

J'ai donc confectionné des furoshikis qui font de jolis emballages cadeaux réutilisables et j'ai imprimé l'entête du site donné ci dessus pour qu'elles aient la marche à suivre;



Et voilà c'était prêt à offrir! les enfants y ont mis tout leur coeur et ca c'est vraiment important pour moi!

Grand succès! :-D

L'an prochain je pense que je partirai sur cette idée là que je trouve géniale mais en l'adaptant pour que les enfants soient acteurs dans la confection du cadeau.

Allez cette fois c'est vraiment les vacances!!

mardi 4 juillet 2017

Cookies surprises au chocolat

Hier soir il me fallait une petite recette rapide pour P(titKo qui avait un goûter avec le cours de Trompette (l'ultime!!)

En farfouillant je suis retombée sur une recette de Tambouille, ce trop chouette blog de mes premières années sur la blogosphère. Il s'est un peu endormi mais les recettes elles, sont toujours accessibles!

Hop là les cookies au chocolat. Ils sont délicisavouricieux et c'est sur j'en referai!

Je n'ai pas enfermé le carré de choco à l’intérieur, j'ai posé un morceau de chocolat de pâques au dessus et appuyé un peu pour qu'il adhère. C'était parfait!

Avouez que pour votre goûter du mercredi c'est parfait non?



samedi 1 juillet 2017

Fin de l'année scolaire


Fin de MS.
Nous partageons l’interrogation de son instit PetitF est-il assez mature pour intégrer la classe de grande section(6 enfants) CP (20 enfants) l’an prochain ?
Réponse lundi mais je pense que la réponse s’oriente plutôt vers le non. Je suis assez partagée car il avance très vite dans les apprentissages mais il n’est pas posé. Son graphisme est assez brouillon encore (je pense que ca ne l’intéresse pas 😉 )
Une année où il peut bouger en relative autonomie sans devoir rester vissé sur sa chaise ça me semble quand même assez réjouissant pour mon petit garçon de 5 ans.
J’espère simplement qu’il ne s’ennuiera pas trop l’an prochain mais son instit est super alors je suis confiante (juste espérer qu’elle ne décide pas d’agrandir sa famille !).

CE1
P’titLa a effectué une année exemplaire. Mis à part le bavardage.
-A votre avis qui des deux gagnerait le plus à être en cours double l’an prochain nous demande l’instit… Nous avons bien notre idée sur la question (quoique les deux en tireraient bénéfice c’est sûr) mais tout dépend de qui assure le cours double et ça évidemment nous n’avons pas pu lui dire !

P’titKo a effectué une année qui allume d’énormes warning dans mon cerveau de maman. P’titKo s’est ennuyé cette année. La maitresse nous l’a dit en Janvier et redit en Juin. Malgré nos tentatives en janvier pour initier une once d’idée de nourrissage intensif de notre loustic atypique, rien n’a été vraiment fait.
Résultat, un enfant qui perturbe la classe. Et des résultats en demi-teinte. P’titKo va trop vite et ne se relie pas. Il fait des erreurs bêtes qui le pénalisent.
La maitresse était une jeune remplaçante, avec une classe très hétérogène et très « vivante » pour rester politiquement correcte.
J’espère qu’il sera dans la classe double niveau l’an prochain et que c’est la maitresse actuelle des CE2 qui l’aura. En attendant je réfléchis à ce qui pourrait correspondre aux besoins de mon enfant. Et je suis un peu perdue.


En attendant ce sont presque les vacances et ça c’est vraiment réjouissant !

vendredi 30 juin 2017

Visite d'une Oasis

Je viens de vivre un déplacement professionnel assez particulier. C'est très rare que je parle de mon travail ici mais il se trouve que j'ai besoin de poser cette expérience quelque part et qu'ici c'est chez moi ;-)

Après deux ans de prestation chez eux, j’ai eu l’opportunité début janvier d’être embauchée dans une très grosse société certes mais qui place l’humain au cœur de son projet.
La mission pour laquelle on me paie consiste à être garante du processus de gestion des incidents IT.
Mais au-delà de cette mission, il y a dans l’entreprise, plusieurs projets transverses qui ne concernent pas directement ma mission mais contribuent à développer le sens et la vision de l’entreprise. d’OasisC’est pour ces projets là que j’ai lutté pour être embauchée. (c’est une longue histoire)

C’est ainsi qu’en avril avec une 15ène de collaborateurs de tous services, nous avons organisé une demi journée intitulée sens et performance qui a réuni les 1000 collaborateurs du site.

Sur ma pause méridienne je participe avec d’autres à un projet  ressource. Les oasis sont des lieux soit de vie soit de ressources voire les deux qui s’inspirent de 5 grandes thématiques et portées par un réseau issu de Pierre Rabhi et du film Demain.
Dans ma société il y a par exemple un projet de jardin potager partagé, une réflexion autour du zéro déchet, des réflexions sur l’arrondi solidaire…



jardin potager en mandala sur le site de mon entreprise
Et une fois par an des visites inspirantes. Je n’ai pas pu participer à celle qui a eu lieu l’an dernier où 20 collaborateurs avaient notamment découvert les Amanins mais j’ai fait partie du voyage cette année.
Nous avons été accueillis le temps d’une journée au hameaudes buis en Ardèche. Le hameau des buis est un écovillage autoconstruit de 20 logements autour d’une école alternative. L’histoire de ce lieu est passionnante et cette visite très documentée nous a permis de découvrir une utopie devenue réalité. J’y ai appris notamment tout un tas de choses sur la gestion de l’eau, de la maximisation de la ressource solaire, et de l’éco construction en paille.
Le soir nous avons dormi dans le gite géré par le hameau. Ce fut une soirée suréaliste dans la cuisine de ce gite à écouter mon directeur général, un homme assurément très humain et assez visionnaire nous raconter son parcours professionnel à la lumière de ce que nous avions pu vivre plus tôt dans la journée.
acceuil de l'école



Visiter ce site a été très questionnant pour moi. Ce ne sont pas des babas cool avec des plumes dans les cheveux. Ils sont très pointus sur le traitement des eaux usées, leur mode de vie par essence ne génère que peu de déchets et en même temps ils utilisent du papier alu, du cellophane… Ca me renvoie aussi à mon propre habitat, à ce que je possède…
La liberté de chacun qui parait immense (surtout celle des enfants) est en même temps très encadrée. Tout est écrit. Et dans ce cadre posé partagé et connu de tous il y a une très grande liberté. Les règles de gouvernance par consentement sont pour moi une approche à creuser (il y a un mooc en cours !)

Je trouve ca inspirant tant pour ma famille que pour ma vie professionnelle.
Entrapercevoir cette école en fonctionnement me questionne évidemment beaucoup sur ce que je propose à mes propres enfants (sans pour autant être complètement en phase avec ce que j’ai pu en voir)
Je repars inspirée par le jardin potager.
Tout n’est pas rose pour autant dans ce hameau. Et viennent remettre en question des idées qui paraissaient bonnes (par ex la mutualisation d’outillage électroportatif pose la question de la casse due à un mauvais usage)

Le lendemain nous nous sommes rendus dans une « graine » d’oasis Serendip conçue autour d’une forêt comestible (en cours de construction) Le projet connait quelques difficultés structurelles et est évidemment bien moins avancé et cadré et organisé que le hameau des buis puisqu’il est plus jeune. Mais ils ont une réflexion très intéressante sur la permaculture qui dépasse largement l’association des plantations.
Ce projet de forêt comestible : 6 niveaux de plantation, penser le maraichage non pas en 2 D mais en trois dimensions est très inspirant.
Il y a aussi un potager en forme de mandala de 35 m de diamètre…

Il y a dans ce dernier lieu des interactions intéressantes qui vont certainement pouvoir se créer avec une partie de nos activités. Interaction qui pourrait leur apporter une aide concrète (chantier solidaire entre autres) et nous permettre de proposer des moments de cohésion d’équipe d’une part et de cheminer dans nos questions de sens d’autre part.

Il y a dans ces deux lieux une très grande ouverture et une grande acceptation de chacun, jusqu’au voisin qui ne comprends rien à rien à ces drôles d’oiseaux « Ne pas être contre, mais faire avec »

Pendant 3 jours nous avons mangé très simplement des repas délicieux cuisinés avec générosité et des produits locaux. Miam… Un régal !

Outre des pistes importantes et intéressantes pour ma vie pro et mon implication sur les projets transverses de l’entreprise, je rentre pleine d’élan pour continuer à cheminer en famille dans un mode de « gouvernance » toujours plus partagé. Mais j’en reparlerai !

jeudi 22 juin 2017

Le printemps au jardin

Voilà que déjà le printemps a filé et que l'été s'est bien installé, sans attendre d'ailleurs le calendrier!

Chaque hiver il me vient une crainte. Alors que plus un habitant ne met un sabot dehors je crains que mes enfants n'aillent plus jouer dans ce terrain de jeu merveilleux.
Mais chaque printemps c'est pareil, les jours qui rallongent et la température qui remonte font délaisser playmos et autres jeux d’intérieur pour de folles heures au milieu de notre "forêt"

Outre le temps qui a été globalement très plaisant j'ai beaucoup aimé ce printemps ci. Les chantiers de l'an dernier portent leurs fruits! Et ça c'est vraiment super! Voir que les efforts de l'an dernier ont façonné un peu l'espace et que les petits plans prennent de la vigueur une année après l'autre!
Cette année, il y a d'abord eu le chantier grille en fer forgé. Cette vieille grille avait bien besoin d'un coup de frais. C'est un vrai travail de bénédictin et je n'ai pu faire qu'une couche sur les 2 prévues mais alors que tout les invités me demandaient si je comptais m'en séparer, je n'ai depuis lors que des compliments!

Nous avons ensuite semé de la pelouse. Qui a bien poussée! Et terminé de poser les pierres qui nous permettent de sortir du salon les pieds au sec.

Quelques plantations fleuries plus tard la première partie de notre jardin a pris un petit air suranné qui me plait beaucoup. Les couleurs se renouvellent, et le chèvre feuille participe par son odeur au charme de l'endroit. 

Les semis de tomate sont maintenant en terre depuis plus d'un mois et poussent tranquillement. 
Le poirier qui a été si généreux l'an dernier donnera encore une bonne récolte.



 Au potager, il y a des réussites en germe et des ratés... c'est l'humble métier qui rentre...

Cette année nous avons eu des cerises! (l'an dernier le vent avait tout fait tomber avant qu'elles ne soient mures!)



L'un des groseilliers est mort et les nouveaux plantés cet automne ne sont pas encore prolixes mais j'y crois! ( et on a pu aller cueillir des groseilles chez des amis! 1,8kg attendent que je les réduise en gelée! miam!)


cueillir puis... égrener! c'est un travail pour les petites mains!



Les framboises nouvelles donnent le meilleur d'elles mêmes!

La prairie fleurie semée l'an dernier ressort en partie, fleurs imprévues et spontanées! L'Arbre a maintenant une guirlande de fanions et bientôt une guirlande lumineuse, grâce à PapaKo qui enterre mètre par mètre une grosse gaine pour emmener l’électricité jusque dans l'abri au fond du jardin! 

 Bref, nous sommes toujours aussi bien dans notre jardin, qui de plus en plus est le reflet de ce que nous sommes tous les 5, ça part un peu dans tous les sens, il y a un grain de folie et pas mal de créativité, il y a des succès et quelques ratés, des essais, et pas mal de projets!

Piratage de liste de courses




J'ai pris un PetitF en flagrant délit de piratage de liste de course... Vous noterez qu'à part "GATO" tout le reste est très sain! 
Notez qu'il n'est pas le seul à avoir piraté ma liste! P'titLa est aussi passé par là (mais je n'ai pas réussi à le prendre en flagrant délit!) malheureusement je n'ai pas trouvé de "Petit robot"

Tout ceci m'amène une réflexion: Oh! Donc PetitF est gaucher! Figurez vous que jusqu'à peu j'en doutais! (d'ailleurs je crois qu'il colorie encore de la main droite ;-)


Et une autre réflexion PetitF est entré en écriture, de manière assez spontanée et de manière très montessorienne ce qui me plait beaucoup ;-)

jeudi 15 juin 2017

magnifique, merveilleux, fantastique!

C'est P'titKo qui planche aujourd'hui sur son évaluation des synonymes mais PetitF a bien compris la notion.
C'était hier dans le jardin. Il vient me chercher tout excité:
-Maman il faut que tu viennes voir tout de suite! Je suis content! C'est extraordinaire! C'est magnifique! Viens, je te dis! Tout de suite!

Je m'exécute et le voilà qui m'emmène par main jusqu'à nos semis de haricots.
-Regarde! Tu vois? C'est merveilleux! Ca pousse!

Effectivement, on peut voir de toutes petites pousses encore enroulées, prémices de plants de haricots.

PetitF 5 ans observateur attentif de la nature :-D