jeudi 10 août 2017

Propositions à l'encre

Il prévoyait un mercredi pluvieux et je venais de lire chez Elsa sa très chouette proposition autour de l'aquarelle. Je m'étais dis que c'était une bonne idée pour occuper ce mercredi.

Contre toute attente il a fait beau, ce qui nous a permis de faire cette séance au jardin! 
J'ai dispersé 5 propositions à différents endroits inspirants du jardin. 
Attention, le temps de préparation n'est pas négligeable ça m'a pris une bonne grosse demi heure...
Ensuite j'ai présenté chaque plateau aux enfants avant qu'ils n'évoluent en autonomie entre les différents thèmes.

Ils étaient ravis, passant d'une activité à l'autre en s'exclamant "c'est génial cette activité! J'adore cet atelier!" 
J'ai aussi senti qu'ils avaient déjà pu expérimenter certaines propositions à l'école (ce qui me réjouis!)



 Encre soufflée à la paille


Aquarelle + papier sulfurisé (n'a pas super bien fonctionné chez nous)





 Encre + ficelle


Aquarelle en godet + scotch d'electricien




 Encre + pastel grasse




Encre + sel




Et l'envers du décors (avant rangement)

On aurait pu prolonger en réalisant une oeuvre grand format tous ensemble reprenant l'ensemble des techniques vues en atelier. Ce sera pour une prochaine fois :-D

samedi 5 août 2017

Fabriquer son huile de Calendula

Vous avez peut être semé comme moi des sachets de prairie fleurie?
Si oui vous avez certainement des plants de Calendula! 
Mais que faire avec les fleurs des pieds de calendula qui parsèment votre jardin?
Outre décorer ses salades, on peut facilement fabriquer de l'huile de calendula. A partir d'une huile neutre (bio) et des pétales de calendula on obtient une huile chargée des propriétés de cette plante.
L’essence de Calendula convient uniquement pour un usage externe. Conseillée pour les soins de la peau et du visage, elle hydrate la peau et s’applique à la sortie de bain. Elle calme également toutes formes de démangeaisons, d’irritations et prévient contre la peau sèche et réactive. L’huile adoucit la peau après un rasage et peut servir de démaquillant ou de baume à lèvres mélangée avec une autre essence. On peut également l’utiliser pour masser le corps des bébés et pour prévenir les fesses rouges. Elle apaise la peau après un bain de soleil et sert de cataplasme sur les brûlures. L’huile de Calendula nourrit et restructure les cheveux abîmés et séchés. L’essence a des propriétés antioxydantes, aseptisantes, revitalisantes et antitumorales. Les sportifs s’en servent afin de relâcher et détendre leurs muscles.

Bon alors comment on fait? (extrait du hors série Kaizen "comment devenir autonome")

*Petit rappel utile ou futile: on ne prélève pas plus du tiers d'une plante (en l’occurrence là ses fleurs) pour qu'elle puisse se régénérer et produire assez de graines avec les fleurs qu'on va laisser pour se resemer de manière autonome!

vendredi 4 août 2017

Puzzle carte du monde

Il y a de ça plusieurs années, alors qu'une amie m'avait dépannée et gardé les grands un moment, j'avais retrouvé P'titLa dans sa cuisine refaisant avec beaucoup de concentration un puzzle magnétique carte du monde. Il a passé tout son temps dessus m'avait-elle dit amusée! Il m'en avait ensuite reparlé et j'avais senti combien ce puzzle lui avait plu. Mais les puzzles en général ne font plus recette depuis longtemps chez nous et j'hésitais à acheter ce puzzle là  qui coûte pas loin de 40€.

L'école des enfants propose quelque chose que je trouve intéressant. Il y a un thème d'année commun à toutes les classes et que chaque instit décline suivant le niveau des élèves. Les sorties, les interventions extérieures, les séances d'art et de découverte du monde sont calées sur le thème d'année. Cette année c'était découverte du monde et je dois dire qu'ils ont fait des choses vraiment super! Ce qui est intéressant c'est que dans la fratrie les enfants s'interpellaient les uns les autres:
-Alors p'titKo tu es où toi? nous on vient de partir en Afrique! On est arrivé au Burkina Faso!

Bref j'ai resongé à cette fameuse carte du monde magnétique et je me suis dit que le moment était venu!
Les P'titKo l'ont reçu pour leur anniversaire en octobre. Je ne compte plus les heures passées sur ce puzzle. Ils l'ont fait et refait des dizaines et des dizaines de fois
Ils se sont inventés mille voyages
Ils ont joué mille histoires...

Ils sont devenus super balèzes en géographie mondiale :-)
C'est de plus un bel objet qui a toute sa place dans notre salon!
Il a cependant un défaut je trouve, certains petits pays sont regroupés par 2 ou 3 sur une pièce (bon ca passe encore) mais il y a quelque chose de plus gênant à mon sens car assez illogique, certains grands pays sont représentés par une seule pièce de puzzle (Australie, Brésil...) mais d'autres comme le canada ou les Etats Unis font inexplicablement l'objet de plusieurs pièces. On peut donc tenir l'Australie dans sa main mais pas les Etats Unis et je trouve ça quand même assez dommage. Mais cette remarque mise à part, c'est un puzzle de qualité!

Il y a quelques mois j'avais bricolé une carte d’Europe (gravée sur de l'acrylique avec des trous pour insérer les drapeaux par pays)
J'ai mis un peu de temps à la finir mais je l'ai terminée cette semaine (dans sa V1, sans les pays d'Europe de l'Est pour le moment)
Je l'ai laissé intentionnellement traîner sur la table du salon et ça n'a pas manqué! 
Hier, PetitF s'y est attelé, P'titLa le coachait avec le puzzle carte du monde en support. 
Ils choisissaient un drapeau, P'titLa lisait le nom du pays, puis le cherchait sur la carte du monde et enfin donnait des indications à son petit frère qui plaçait alors le drapeau sur le bon pays!










jeudi 3 août 2017

Quand p'titKo me pique ma machine à coudre

Dans notre chambre il y aura un jour un petit coin douche. En attendant, je ne suis pas trop pressée car j'y ai installé mon coin couture :-)
Du coup les enfants ne me voient presque jamais coudre et ca ne leur donne pas d'idées.
Mais hier, j'avais descendu ma machine dans le salon pour bricoler avec ma marraine un poncho à longues manches en toile cirée pour cueillir des ronces sans se piquer :-)
Ce fut un très bon moment avec ma tante, et mon p'titKo qui plutôt que d'aller jouer avec ses frères ne nous a pas lâché d'une semelle. 
Il s'est rendu très utile, s'occupant des épingles, nous servant le café, un vrai petit homme d’intérieur ;-) Comme il finissait par me gêner pendant que je cousais (touchait aux boutons de la machine pendant que je m'en servais) je lui ai proposé de lui sortir un morceau de tissu pour qu'il puisse utiliser ma machine une fois que nous aurions fini.

A presque 8 ans le résultat deviens aussi important que le processus. Alors plutot que de lui sortir un bout de tissu moche et de le laisser se débrouiller, j'ai imaginé un petit projet sympa.
Une housse de coussin.

Etape1 choisir le tissu dans le stock de maman
Etape 2 mesurer (60x120 cm)

Etape 3 couper soigneusement avec les grands ciseaux de couture


Etape 4 faire un ourlet sur les 2 petits bords: plier 2 fois 1 cm positionner les épingles puis coudre (droit)



Etape 5 replier dans la longueur, le coté gauche sur 40 cm, le coté droit sur 50 cm venant en superposition du coté gauche. Positionner des épingles pour maintenir puis coudre les 2 cotés.


Voilà c'est fini!



vendredi 28 juillet 2017

Quand acheter un livre deviens un geste citoyen

Il y a quelques temps, une librairie ancienne et réputée de Lille a fermé à cause de charges trop lourdes par rapport à ses ventes.

J'ai eu un espèce d'électro choc. Jamais je n'aurais imaginé que la librairie Tirloy puisse mettre la clé sous la porte. J'ai été vraiment très triste.

Lorsque je travaillais dans le centre de Lille j'allais dans cette librairie plutôt que dans les chaines (Fn@c, Furet...) mais depuis que je ne travaille plus à Lille c'est plus compliqué et j'avoue que j'ai cédé plus d'une fois au géant américain Am... qui livre gratuitement dès le lendemain.

La fermeture de cette librairie m'a ouvert les yeux. En tant que consommateur, nous avons tous un rôle à jouer. C'est ainsi que j'ai entendu parlé de lalibrairie.com
Ce site vous permet de commander un livre en ligne et d'aller le chercher directement chez le libraire ou le point presse le plus proche de chez vous. Ça répond à mon besoin de commande en ligne et à ma volonté de privilégier le commerce de proximité.

Lorsque j'ai commandé mon premier livre via cette plateforme, j'ai eu l'impression de réaliser un véritable acte citoyen.

Et donc j'ai lu "la ferme des enfants" de Sophie Rabhi et je viendrai vous reparler bientôt des livres lus récemment car ils en valent le coût!

mardi 25 juillet 2017

Juillet 2017

Je me suis réjouie que l'école finisse une semaine plus tard que d'habitude, mais là on est déjà fin juillet et j'ai l'impression que les vacances viennent seulement de commencer. Je pensais que nous aurions plein de temps le soir et j'imaginais des rendez-vous impromptus pic nic au parc avec des copains. Je n'ai pas encore eu le temps d'en organiser un seul.

MAIS 

- Notre traditionnel grand rangement d'été (une semaine par pièce) avance à grand pas (ahum on n'a pas encore attaqué ni le garage, ni la cave mais on a fini la cuisine!)

- Nous sommes tous passés chez le dentiste, nous voilà tranquilles pour un an.

- On a vécu la semaine dernière une très belle semaine avec Fondacio

- Notre jardin déborde de mures, les poules pondent, les tomates grossissent, j'ai même réussi à récolter 2 courgettes ce qui était inespéré! 
La saison des confitures est lancée, et j'ai refait du vin de noix
#jardinnourricier


- Les enfants construisent un bras articulé avec leur papa, nous avons du temps pour jouer ensemble et faire découvrir de nouveaux jeux de société aux grands.
On a aussi organisé une soirée jeux de société avec les cousins!


quand les enfants du XXI jouent avec des jeux d'un autre temps


- Nous profitons des week-end pour découvrir les parcs de notre région. Ainsi nous avons découvert les près du Hem le 14 juillet et nous y retournerons d'ici la fin de l'été
C'est un parc qui propose tout un tas d'activités, dont un parcours d'accrobranche et un sentier nu pied (génial...!!!)








Bref la vie est belle et finalement je réalise tout ce que nous avons déjà fait!


Je vous souhaite un très beau mois d'aout!

vendredi 7 juillet 2017

Le cadeau des maitresses

J'ai commencé à m'y pencher début juin. 
J'ai demandé aux enfants de dessiner leur maîtresse en vacances.
J'ai scanné les dessins et je les ai imprimés sur du papier transfert pour tissu avant d'appliquer le tout sur un sac en tissu genre tote bag (acheté cette fois)

J'ai ensuite brodé un petit message "Maîtresse en vacances, ne pas déranger sauf pour le goûter"

Puis les enfants ont confectionné des pots sos cookies et on a collé une jolie étiquette.
Ils ont ensuite rédigé un petit mot avec la recette et qui reprends les notions vues dans l'années qui ont été utiles pour confectionner le cadeau (par ex j'ai pesé les ingrédients en gramme)

Je pensais pouvoir simplement mettre le pot dans le sac mais le pot ne tenait pas debout et du coup la jolie présentation en couche ne tenait plus. il a fallu trouver un plan B

J'ai donc confectionné des furoshikis qui font de jolis emballages cadeaux réutilisables et j'ai imprimé l'entête du site donné ci dessus pour qu'elles aient la marche à suivre;



Et voilà c'était prêt à offrir! les enfants y ont mis tout leur coeur et ca c'est vraiment important pour moi!

Grand succès! :-D

L'an prochain je pense que je partirai sur cette idée là que je trouve géniale mais en l'adaptant pour que les enfants soient acteurs dans la confection du cadeau.

Allez cette fois c'est vraiment les vacances!!

mardi 4 juillet 2017

Cookies surprises au chocolat

Hier soir il me fallait une petite recette rapide pour P(titKo qui avait un goûter avec le cours de Trompette (l'ultime!!)

En farfouillant je suis retombée sur une recette de Tambouille, ce trop chouette blog de mes premières années sur la blogosphère. Il s'est un peu endormi mais les recettes elles, sont toujours accessibles!

Hop là les cookies au chocolat. Ils sont délicisavouricieux et c'est sur j'en referai!

Je n'ai pas enfermé le carré de choco à l’intérieur, j'ai posé un morceau de chocolat de pâques au dessus et appuyé un peu pour qu'il adhère. C'était parfait!

Avouez que pour votre goûter du mercredi c'est parfait non?



samedi 1 juillet 2017

Fin de l'année scolaire


Fin de MS.
Nous partageons l’interrogation de son instit PetitF est-il assez mature pour intégrer la classe de grande section(6 enfants) CP (20 enfants) l’an prochain ?
Réponse lundi mais je pense que la réponse s’oriente plutôt vers le non. Je suis assez partagée car il avance très vite dans les apprentissages mais il n’est pas posé. Son graphisme est assez brouillon encore (je pense que ca ne l’intéresse pas 😉 )
Une année où il peut bouger en relative autonomie sans devoir rester vissé sur sa chaise ça me semble quand même assez réjouissant pour mon petit garçon de 5 ans.
J’espère simplement qu’il ne s’ennuiera pas trop l’an prochain mais son instit est super alors je suis confiante (juste espérer qu’elle ne décide pas d’agrandir sa famille !).

CE1
P’titLa a effectué une année exemplaire. Mis à part le bavardage.
-A votre avis qui des deux gagnerait le plus à être en cours double l’an prochain nous demande l’instit… Nous avons bien notre idée sur la question (quoique les deux en tireraient bénéfice c’est sûr) mais tout dépend de qui assure le cours double et ça évidemment nous n’avons pas pu lui dire !

P’titKo a effectué une année qui allume d’énormes warning dans mon cerveau de maman. P’titKo s’est ennuyé cette année. La maitresse nous l’a dit en Janvier et redit en Juin. Malgré nos tentatives en janvier pour initier une once d’idée de nourrissage intensif de notre loustic atypique, rien n’a été vraiment fait.
Résultat, un enfant qui perturbe la classe. Et des résultats en demi-teinte. P’titKo va trop vite et ne se relie pas. Il fait des erreurs bêtes qui le pénalisent.
La maitresse était une jeune remplaçante, avec une classe très hétérogène et très « vivante » pour rester politiquement correcte.
J’espère qu’il sera dans la classe double niveau l’an prochain et que c’est la maitresse actuelle des CE2 qui l’aura. En attendant je réfléchis à ce qui pourrait correspondre aux besoins de mon enfant. Et je suis un peu perdue.


En attendant ce sont presque les vacances et ça c’est vraiment réjouissant !

vendredi 30 juin 2017

Visite d'une Oasis

Je viens de vivre un déplacement professionnel assez particulier. C'est très rare que je parle de mon travail ici mais il se trouve que j'ai besoin de poser cette expérience quelque part et qu'ici c'est chez moi ;-)

Après deux ans de prestation chez eux, j’ai eu l’opportunité début janvier d’être embauchée dans une très grosse société certes mais qui place l’humain au cœur de son projet.
La mission pour laquelle on me paie consiste à être garante du processus de gestion des incidents IT.
Mais au-delà de cette mission, il y a dans l’entreprise, plusieurs projets transverses qui ne concernent pas directement ma mission mais contribuent à développer le sens et la vision de l’entreprise. d’OasisC’est pour ces projets là que j’ai lutté pour être embauchée. (c’est une longue histoire)

C’est ainsi qu’en avril avec une 15ène de collaborateurs de tous services, nous avons organisé une demi journée intitulée sens et performance qui a réuni les 1000 collaborateurs du site.

Sur ma pause méridienne je participe avec d’autres à un projet  ressource. Les oasis sont des lieux soit de vie soit de ressources voire les deux qui s’inspirent de 5 grandes thématiques et portées par un réseau issu de Pierre Rabhi et du film Demain.
Dans ma société il y a par exemple un projet de jardin potager partagé, une réflexion autour du zéro déchet, des réflexions sur l’arrondi solidaire…



jardin potager en mandala sur le site de mon entreprise
Et une fois par an des visites inspirantes. Je n’ai pas pu participer à celle qui a eu lieu l’an dernier où 20 collaborateurs avaient notamment découvert les Amanins mais j’ai fait partie du voyage cette année.
Nous avons été accueillis le temps d’une journée au hameaudes buis en Ardèche. Le hameau des buis est un écovillage autoconstruit de 20 logements autour d’une école alternative. L’histoire de ce lieu est passionnante et cette visite très documentée nous a permis de découvrir une utopie devenue réalité. J’y ai appris notamment tout un tas de choses sur la gestion de l’eau, de la maximisation de la ressource solaire, et de l’éco construction en paille.
Le soir nous avons dormi dans le gite géré par le hameau. Ce fut une soirée suréaliste dans la cuisine de ce gite à écouter mon directeur général, un homme assurément très humain et assez visionnaire nous raconter son parcours professionnel à la lumière de ce que nous avions pu vivre plus tôt dans la journée.
acceuil de l'école



Visiter ce site a été très questionnant pour moi. Ce ne sont pas des babas cool avec des plumes dans les cheveux. Ils sont très pointus sur le traitement des eaux usées, leur mode de vie par essence ne génère que peu de déchets et en même temps ils utilisent du papier alu, du cellophane… Ca me renvoie aussi à mon propre habitat, à ce que je possède…
La liberté de chacun qui parait immense (surtout celle des enfants) est en même temps très encadrée. Tout est écrit. Et dans ce cadre posé partagé et connu de tous il y a une très grande liberté. Les règles de gouvernance par consentement sont pour moi une approche à creuser (il y a un mooc en cours !)

Je trouve ca inspirant tant pour ma famille que pour ma vie professionnelle.
Entrapercevoir cette école en fonctionnement me questionne évidemment beaucoup sur ce que je propose à mes propres enfants (sans pour autant être complètement en phase avec ce que j’ai pu en voir)
Je repars inspirée par le jardin potager.
Tout n’est pas rose pour autant dans ce hameau. Et viennent remettre en question des idées qui paraissaient bonnes (par ex la mutualisation d’outillage électroportatif pose la question de la casse due à un mauvais usage)

Le lendemain nous nous sommes rendus dans une « graine » d’oasis Serendip conçue autour d’une forêt comestible (en cours de construction) Le projet connait quelques difficultés structurelles et est évidemment bien moins avancé et cadré et organisé que le hameau des buis puisqu’il est plus jeune. Mais ils ont une réflexion très intéressante sur la permaculture qui dépasse largement l’association des plantations.
Ce projet de forêt comestible : 6 niveaux de plantation, penser le maraichage non pas en 2 D mais en trois dimensions est très inspirant.
Il y a aussi un potager en forme de mandala de 35 m de diamètre…

Il y a dans ce dernier lieu des interactions intéressantes qui vont certainement pouvoir se créer avec une partie de nos activités. Interaction qui pourrait leur apporter une aide concrète (chantier solidaire entre autres) et nous permettre de proposer des moments de cohésion d’équipe d’une part et de cheminer dans nos questions de sens d’autre part.

Il y a dans ces deux lieux une très grande ouverture et une grande acceptation de chacun, jusqu’au voisin qui ne comprends rien à rien à ces drôles d’oiseaux « Ne pas être contre, mais faire avec »

Pendant 3 jours nous avons mangé très simplement des repas délicieux cuisinés avec générosité et des produits locaux. Miam… Un régal !

Outre des pistes importantes et intéressantes pour ma vie pro et mon implication sur les projets transverses de l’entreprise, je rentre pleine d’élan pour continuer à cheminer en famille dans un mode de « gouvernance » toujours plus partagé. Mais j’en reparlerai !