vendredi 20 octobre 2017

8 ans, l'age d'or de l'enfance

Lundi mes p'titsKo ont eu 8 ans.
8 ans... quel bel age. Les tensions s’apaisent, l'humour s'affine, l'autonomie grandit, leur capacité de réflexion, d'avoir un jugement propre et de le défendre est dégrossie et leur soif de découvrir le monde toujours aussi grande.
Ils nous challengent, on cherche ensemble. Ils sont fiers de nous partager leurs découvertes. 
Ils sont toujours heureux de faire des choses avec nous.
Je sais que bientôt, ça sera différent. 8 ans est ce le point culminant de la coolitude enfantine?

P'titKo aime toujours autant manier les chiffres. Et lire aussi... Surtout des BD (arg...) Il a parfois du mal à être avec des enfants de son age et cherche activement la compagnie des plus grands. Il adore les jeux de société. Regrette d'avoir du arrêter le rugby mais est d'une volonté sans faille pour pratiquer sa trompette. Il est bougon parfois et peut être de mauvaise foi... Mais il est serviable et attentif, sportif et d'une énergie qu'il faut parfois canaliser. Il aime apprendre et est vraiment un petit garçon volontaire, qui veut bien faire.


















P'titLa lui, plus qu'apprendre, aime comprendre, et surtout comprendre comment ça marche? Comment fonctionne le monde et les objets qui l'entourent. Il aime quand on fait des expériences ensemble. Il est doté d'une imagination incroyable, qu'il met au service de ses jeux dans lesquels il invite volontiers ses frangins ou les copains. Il l'utilise aussi pour fabriquer toutes sortes de "trucs" issus de son imagination. Il peut jouer des heures avec ses chers playmobils. Il a commencé l'atelier bois cette année et c'est un énorme coup de coeur. (il arrive en avance pour maximiser son temps de séance!) Il est pertinent et drôle. Doté d'une finesse d'esprit et de cœur qui me font fondre...



 La vie est belle chez nous en ce moment. Elle est pleine, trop peut être, mais belle ça oui! Bon anniversaire mes grands 8 ans!



jeudi 19 octobre 2017

Reconnexion - déconnexion

Elsa nous partage souvent ses reconnexions du soir avec ses enfants. Et à chaque fois ça m'interpelle. Comme souvent chez moi, ça travaille en tâche de fond... Qu'est ce que je propose à ma famille après une journée où nous avons été séparés pour nous reconnecter?

Au quotidien, on surfe suivant nos heures de retour, entre les retours d'activités des 2 grands, les devoirs, la préparation du repas, les différents impératifs... Envers et contre tout, nous dînons en famille. C'est un temps de reconnexion en soi, un moment d'échanges en famille, où chacun peut poser un moment de sa journée. Il y a le rituel du soir aussi... Mais peut-on vraiment parler de reconnexion au sens où je pense le percevoir chez la famille Coquelipop?
Pas tout à fait sure... Les mails nous ont suivi sur le portable, on a encore un ou deux dossiers en tête, la liste des choses qu'on n'a pas eu le temps de faire... Plus qu'une reconnexion, je parlerais de déconnexion!

Et puis comme souvent chez moi, après avoir bien travaillé en tâche de fond, un jour ça se concrétise. Et ce vendredi j'ai senti qu'il était temps. Un bref échange avec PapaKo me fait comprendre que sa journée est difficile. C'est la fin de la semaine et je sens qu'on a tous besoin de se retrouver. L'été indien est là mais déjà les feuilles aux tons éclatants se font moins nombreuses sur les arbres. J'ai furieusement besoin de me connecter à la nature. C'est décidé, ce soir nous aurons un vrai temps de reconnexion familiale.
Un pic nic dans le sac, et nous voilà tous partis à vélo pour faire le tour du parc non loin de chez nous. Diner sur un banc face aux canard et au soleil couchant.
Et nous rentrons apaisés sereins et heureux du moment partagé alors que la nuit commence à tomber.


vendredi 13 octobre 2017

30 minutes de vide

Ce matin j'allais à une conférence autour de l'économie circulaire et du Zéro déchet dans la toute nouvelle maison du zéro déchet de Roubaix dans l'ancien couvent des Clarisses.
J'avais rendez-vous quelques heures plus tard à midi et demi pour le déjeuner et entre les deux comme un cadeau, 30 min chez moi, imprévues.

J'ai consciemment laissé de coté les choses à "faire". J'ai dégusté le dernier caramel de la boite offerte par les voisins à leur retour de vacances, j'ai ouvert la baie vitrée et fait le tour de mon jardin avant de sortir mon saxophone et de jouer à plein poumons.

Et c'était bon.

jeudi 12 octobre 2017

[J'ai lu] La vie secrête des arbres

Je viens de finir La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben.
J'ai maintenant une furieuse envie d'aller serrer un bon gros grand papa arbre dans mes bras, de m'allonger à ses pieds et de me perdre dans son houppier.

Ce livre érudit est écrit comme un roman et son découpage en chapitres courts en fait une lecture idéale avant de se coucher.

Rien que le premier chapitre m'a appris des tonnes de choses. C'est finalement très questionnant sur notre relation aux végétaux. Le veganisme qui consiste à dire que les animaux sont des être sensibles et ne devraient donc pas être considérés comme de la nourriture, devrait se dire la même chose des végétaux à la lumière de ce qu'on apprend dans ce livre...
(ceci dit ce n'est pas une raison pour manger du poulet de batterie ou du veau issu de ferme de mille vaches! hein! ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit! )
La vie secrète des arbres par Wohlleben
Bref, n'hésitez plus, lisez le!
C'est de plus une excellent idée de cadeau de Noel, il existe en version collector grand format avec de magnifiques photos de foret (moins pratique cependant à lire sur l'oreiller!)



lundi 2 octobre 2017

Ma lubie de fraises en l'air!

Cela fait quelques jours que j'ai une lubie. J'ai décidé de faire des tours de fraises.
Tout ça c'est à cause du blog du poiraud et de cet article.

Alors j'ai acheté des planches de coffrage que j'ai débitées en tronçons de 35 cm (c'est PetitF qui a mesuré puis tracé)
J'ai ensuite assemblé mes carrés avec de longs clous (là PetitF m'a un peu aidée et beaucoup ralentie)

Puis j'ai mis du géotextile pour que les pieds de fraise ne se retrouvent pas les racines à l'air

J'ai emmené PapaKo et ma progéniture chez le pépiniériste et nous sommes rentrés le coffre plein, de fraises, de bruyères, d'un pied de framboisier pour compléter ceux plantés l'an dernier et d'un actinidia tout neuf (ceux de l'an dernier végètent ++)


Evidemment, même si ça s'améliore mon jardin ressemble encore beaucoup à une jungle ou une forêt, donc à chaque fois que je veux installer quelque chose de neuf, je passe déjà beaucoup de temps à dégager l'endroit qui va l'accueillir... 




Mais samedi soir, la première tour était en place!
Je suis contente, car je trouve le tout joli! Je dois en faire une deuxième.

Ca permet de mettre 13 pieds (sur un empilement de 3 cadres) sur un tout petit espace.

Hummmm vivement les fraises le printemps prochain!

Il me reste deux questions:
Faut-il que je protège mes tours du froid (puisque les pieds sont moins protégés vu la taille des cadres)
Comment vont-ils supporter les grosses chaleurs (question d'arrosage)

Si c'était à refaire, je ferai des cadres un peu plus grands pour avoir des triangles de plantation un peu plus larges (mon pépineriste m'a vendu de superbes plants de fraises qui sont un peu larges pour la taille des triangles avec une taille de 35 cm.

Bref, un bon moment construction-jardinage en famille!

mercredi 27 septembre 2017

Je me rappelle de ma première montée, des papillons dans le ventre quand on m'a remis mon foulard, qui a dormi au pied de mon lit ce soir là. J'avais 8 ans.

26 ans plus tard, c'était leur tour. Mêmes yeux brillants, et au retour la chemise et le foulard que j'ai retrouvé soigneusement pliés au bout de leurs lits.



Les cousins s'étaient chargés de faire la promo, et ils brûlaient d'impatience d'enfin rejoindre la peuplade des Louveteaux.

Bonne route chez les Scouts & Guides de France, mes p'tits louveteaux... Je vous souhaite d'aller loin!

dimanche 24 septembre 2017

Nos vacances d'été 2017

Quoi.... ça ne fait pas encore un mois que nous sommes partis!

10 jours... 10 petits jours de vacances. La tente dans le coffre, pas de réservation, nous avons checké la météo 4 jours avant le départ, puis ouvert l'atlas routier pour déterminer une destination accueillante et ensoleillée à moins de 7h de route de notre grand nord.

Nous avons trouvé un camping au bord du lac de Paladru au nord de Grenoble et avons posé nos sacs. Piscine, accès au lac ça semblait pas mal.


Bon je ne vous donnerai pas les coordonnées du camping, qui était moyen. Un peu bruyant, sanitaires un peu spartiates, bref, nous aurions eu plus de temps devant nous, je pense qu'on aurait changé en cours de séjour.

MAIS nous avons eu très beau temps sans avoir trop chaud, nous n'avons pas eu froid, ni le soir, ni la nuit, ni le matin.
Partir fin août c'est super car la nuit commence à se coucher plus tôt, ce qui nous a permis de prendre le temps d'observer les étoiles (ahhhh ce ciel....) avec les enfants, ce que nous n'aurions pas pu faire plus tôt en saison vu l'heure tardive du couché du soleil. Et puis PapaKo et moi étions très fatigués et donc la nuit à 21h30 nous a donné une bonne excuse pour rejoindre morphée très tôt!

Il y a eu un tour en kayac sur le lac
  
Une fête médiévale dans le village voisin, avec joute de chevaliers, spectacles en tout genres, tirs de différents engins que le quidam appelle catapulte etc...

Une visite en très bonne compagnie de Crémieu une très chouette ville médiévale (je vous conseille de suivre la géo-cache multi qui vous permet de découvrir la ville intelligemment)

La visite du musée des fouilles géologiques effectuées au sein du lac très bien faite avec un super parcours enfant.

Et puis... le clou des vacances, 3 superbes rando en montagne!
C'était la première expérience de "haute" montagne des enfants et ils sont conquis!
Première rando 2h aller retour de marche, Charmant Som
Deuxième rando sur la journée montée au col du petit Som à partir de la Ruchère fantastique! Le sentier part dans les bois pour déboucher sur l'alpage. 


La roche s'offre ensuite verticale, et on se demande comment diable on va rejoindre le petit point qui doit être la croix du sommet convoité...
Et puis si il y a au milieu de la roche un passage de pierres à escalader pour rejoindre le sommet d'où nous verrons le Mont Blanc.
La descente devenait pénible surtout à la fin, je pense qu'il y a un chemin plus adapté...

Et puis vient la dernière journée:
-Que voulez vous faire demain les enfants pour notre dernier jour? une journée tranquille lac + piscine ou....
-Noooon on veut dire au revoir à la montagne!!
Alors on a été obligés, vous comprenez bien! Nous avons découvert le cirque de St Même qui est un lieu  magnifique. Rando jusqu'à la cascade puis jeux dans le torrent (pendant que les parents testaient le bar...)

Des vacances toutes simples, ensoleillées et reposantes...
C'est très long d'attendre fin août pour partir mais nous avons eu la chance d'avoir moins de monde tant sur la route que sur nos lieux de villégiature et c'est pas mal non plus!

dimanche 10 septembre 2017

les enjeux de la rentrée 2017

A chaque rentrée ses enjeux petits ou grands, sa nouvelle organisation, ses casses têtes d'agenda...

En 2017, 2 entrées en CE2, une en grande section, deux des enfants gardent la même instit Bref une rentrée sans enjeux! ou Presque!


Il y a un nouveau travail pour PapaKo et l'enjeu de l'achat d'une seconde voiture si on n'arrive pas à tenir la distance et la météo dans les mois qui viennent
Il y a cette dernière blouse cousue de toute ma vie de maman... Au CP il n'y aura plus de tablier sauf pour l'art plastique
Il y a la babysitter trouvée avant la rentrée, et cette période toujours un peu délicate d'apprivoisement
Il y a la femme de ménage qui revient tous les lundis et le soulagement d'avoir ça de moins à penser
Il y a ma crainte, confirmée dès le soir de la rentrée, la super maîtresse de PetitF ne finira pas l'année... Elle attend un bébé et si je me réjouis pour elle, nous avons vécu pour P'titKo une année compliquée avec une remplaçante qui n'a pas assuré une cacahuète du coup ça a un peu terni ma rentrée!
Il y a l'organisation des activités extrascolaires qui n'est pas encore tout à fait fixée (comment P'titKo va aller à la piscine et être dans l'eau à 17h10? Comment P'titLa ira à l'atelier bois ?)
Le voilà le véritable enjeu de cette rentrée 2017: l'autonomie des grands dans les déplacements vers leurs activités qui ont lieu en partie en soirée (mais trop tôt pour que nous soyons rentrés)
Plutôt qu'une source d'angoisse supplémentaire, j'essaie d'y voir l'opportunité pour eux de grandir...

Et l'opportunité qui m'a été donnée de travailler une journée par semaine sur le développement durable au sein de mon entreprise à la condition de travailler à 90%... Un mercredi sur deux...


Bref... Rentrée en cours de stabilisation chez nous! Et chez vous?

samedi 9 septembre 2017

Réver grand

La maîtresse de P'titKo a proposé un jeu intelligent pour faire connaissance
Chaque enfant devait répondre par écrit à des questions: ton sport favori, ce que tu aimes manger, ce que tu veux faire plus tard, nombre de frères et sœurs, la matière préférée ... et le nom de quelqu'un que tu admires
Puis elle lisait les fiches et les enfants devaient retrouver de qui il s'agissait

A la dernière question, la plupart des garçons ont donné le nom d'un joueur de foot ou de basket, les filles d'une chanteuse à la mode
P'tit Ko lui, a répondu Louis Pasteur.
J'aurais bien aimé voir la tête de la maîtresse..
Comme il était le seul à répondre quand la maîtresse a demandé qui était Louis Pasteur, les autres ont tout de suite deviné que c'était sa fiche à lui. Je crois que c'est ce qui l'a le plus embêté...

#monfilscetintello




mardi 5 septembre 2017

chamallow grillé

Nous sommes partis en vacances, revenus, les enfants ont repris le chemin de l'école tout ça tout ç et j'ai plein de choses à vous raconter mais pour le moment je bosse jours et nuits (c'est ça d'accepter des piges en plus de son vrai job!)

Donc ça ira mieux bientot j'espère, mais en attendant j'ai vous laisse avec le bon mot de PetitF

Alors que nous revenions de la plage, je dis à P'titLa qui marchait juste devant moi
-Hum!! Tu as un petit cou tout bronzé pain d'épice, j'en mangerais!
Et PetitF qui me tenait la main de me répondre:
-Eh bien moi maman, j'ai un cou chamallow grillé: craquant à l'extérieur, fondant à l'intérieur!


jeudi 10 août 2017

Propositions à l'encre

Il prévoyait un mercredi pluvieux et je venais de lire chez Elsa sa très chouette proposition autour de l'aquarelle. Je m'étais dis que c'était une bonne idée pour occuper ce mercredi.

Contre toute attente il a fait beau, ce qui nous a permis de faire cette séance au jardin! 
J'ai dispersé 5 propositions à différents endroits inspirants du jardin. 
Attention, le temps de préparation n'est pas négligeable ça m'a pris une bonne grosse demi heure...
Ensuite j'ai présenté chaque plateau aux enfants avant qu'ils n'évoluent en autonomie entre les différents thèmes.

Ils étaient ravis, passant d'une activité à l'autre en s'exclamant "c'est génial cette activité! J'adore cet atelier!" 
J'ai aussi senti qu'ils avaient déjà pu expérimenter certaines propositions à l'école (ce qui me réjouis!)



 Encre soufflée à la paille


Aquarelle + papier sulfurisé (n'a pas super bien fonctionné chez nous)





 Encre + ficelle


Aquarelle en godet + scotch d'electricien




 Encre + pastel grasse




Encre + sel




Et l'envers du décors (avant rangement)

On aurait pu prolonger en réalisant une oeuvre grand format tous ensemble reprenant l'ensemble des techniques vues en atelier. Ce sera pour une prochaine fois :-D